L’imposant Tilleul de Villes, Ain

En terme de dimensions, ce tilleul pourrait prendre tous les superlatifs : le plus gros tilleul du département, mais aussi le plus gros arbre (toutes espèces confondues) de la région Auvergne-Rhône-Alpes et il est fort possible qu’il entre même dans le Top 10 des plus gros arbres de France, rien que ça !!!
Mais ce côté hors-norme suscite forcément quelques questions.
S’agit-il vraiment d’un Arbre de Sully ? N’a-t-il pas plus de 400 ans ? Et étrangement, ce tilleul gigantesque reste assez méconnu, sa notoriété n’excède pas les limites du canton…
tilleul-villes1Tilleul-villes04

Le département de l’Ain est une terre de prédilection pour les Arbres dits de Sully. Plusieurs villages sont fiers d’avoir encore un vieux tilleul âgé de 400 ans près de leur église. Mais leur présence n’est pas directement liée à la célèbre ordonnance de Sully. Cette tradition arboricole dans la région du Bugey est plutôt à mettre en relation avec un autre évènement historique. C’est suite à l’annexion de l’Ain par le Roi Henri IV que des tilleuls sont plantés pour commémorer le rattachement de cette nouvelle terre au Royaume de France en 1601.
carte-ain-tilleulsTous les Tilleuls remarquables de l’Ain sont des arbres urbains; aucun n’est champêtre ou forestier. La plupart sont assimilés à des arbres de Sully (âgés de 350 à 400 ans) comme à Songieu, Innimond, Ordonnaz, Cormaranche, Craz, Journans et peut-être aussi celui devant le château d’Ambléon. Celui de Pérouges est quant à lui considéré comme un arbre de la liberté car planté au moment de la révolution française en 1792.
En revanche, celui de Villes est plus difficile à rattacher à un évènement particulier. Il est habituellement assimilé à un arbre de Sully mais ses dimensions hors-normes rendent cette hypothèse peu crédible.
Voici un petit tableau récapitulatif des dimensions de ces tilleuls. On s’aperçoit qu’un tilleul planté sous Sully a de nos jours une circonférence comprise entre 5 et 6m. Le tilleul de Villes, avec ses plus de 12m de tour, n’a pas d’équivalent dans la famille des « Sully ».
tablaeau-tilleul


Note en juillet 2017 : mesure de la circonférence du Tilleul de Journans : 4,15m. Bien qu’il soit rattaché aux arbres de Sully, sa date de plantation est plus récente, environ 1650. Sa dimension plus faible que les autres tilleuls peut s’expliquer par un accident survenu en 1920 lorsque la foudre l’a fait exploser en deux. Il a été ensuite consolidé par du béton et un grillage.


tilleul-villes-delcampeRegardons de plus près ce Tilleul de Villes. Sa position centrale dans le village, à côté de l’église et à l’intersection des deux routes principales montrent toute l’importance de cet arbre vénérable dans la vie des villageois. Il fait parti de leur quotidien à la fois comme un marqueur dans le paysage et comme un lieu de rassemblement de la population. De ce côté là, son rôle social est identique à celui des Arbres de Sully.

Côté dimensions, c’est une autre affaire… En prenant la circonférence à différentes hauteurs, on se rend mieux compte du caractère gigantesque de ce vieillard.
En mai 2016, sa circonférence est de :
– 15,50m à la base du tronc
12,45m à 1,3m de hauteur
– 12,22m à 1,5m du sol

La mesure de sa hauteur n’a pas trop de sens car l’arbre a subi des tailles régulières pour limiter le développement excessif de ses charpentières. On peut estimer sa hauteur actuelle à environ 15m, sachant que cette espèce peut largement atteindre 25 voir 30m dans une ambiance plus forestière.

D’un point de vue sanitaire, son état n’est pas alarmant et bien en rapport avec sa dimension exceptionnelle. Les vieux tilleuls perdent rapidement la partie centrale de leur tronc mais gardent suffisamment de vitalité pour continuer à vivre plusieurs siècles.
En revanche, il est étonnant de constater que ce vénérable tilleul n’a fait l’objet d’aucun soin particulier à l’exception de quelques tailles dans le houppier. Aucun hauban ou cerclage ne vient consolider son tronc éclaté. Et puis, quelle drôle d’idée de laisser de vieux outils agricoles à son pied… un peu comme s’il devait être associé à une époque lointaine et révolue. C’est une habitude que l’on retrouve assez fréquemment avec les vieux arbres.

tilleul-villes3tilleul-villes2Tilleul-villes13Tilleul-villes14

Nous avons vu qu’avec une telle stature, il est peu vraisemblablement qu’il soit associé à un Arbre de Sully de 400ans.  On pourrait plutôt le rattacher à une autre catégorie plus ancienne de Tilleuls villageois, intermédiaire entre celui de Grange Sauvaget dans le Jura (13m de circonférence et un âge de 550 ans) et celui de Réaumont en Isère (9m de circonférence et un âge de 600 ans).
En fait, le Tilleul qui lui ressemblerait le plus serait peut-être celui de Douvaine en Hte Savoie présenté par Tristan, notre Reporter du Léman et mesuré à 11,50m de circonférence.

Mais le Tilleul de Villes présente aussi une autre singularité. A l’inverse de celui de Grange Sauvaget ou de Réaumont, sa notoriété est quasi nulle. Et même localement lorsqu’on évoque les beaux tilleuls de l’Ain, on pense tout d’abord à ceux d’Innimond et Cormaranche. Ces deux tilleuls, à la silhouette très photogénique, sont pourtant bien plus maigres et ne sont pas autant marqués par les stigmates du temps.

Une petite recherche sur le web confirme également sa très faible notoriété. Il est bien difficile de trouver une trace de lui dans la jungle d’internet. Et même parmi les cartes postales anciennes, une seule affiche le Tilleul mais dans un style peu valorisant.
On peut tout de même signaler que le vieux Tilleul a fait l’objet d’une labellisation par l’association ARBRES en 2011… Il était temps de lui rendre hommage, ceux d’Innimond, Cormaranche et Songieu étaient déjà labellisés depuis 2005 !

Tilleul-villes20Toutes ces questions existentielles sur ce tilleul sont épuisantes. Heureusement qu’à son pied, des chaises et un banc permettent d’y réfléchir tranquillement…

Share Button

6 réflexions au sujet de « L’imposant Tilleul de Villes, Ain »

  1. Il est étonnant qu’il ne soit pas plus célèbre, heureusement que tu contribues à sa notoriété bien méritée.
    Si l’on compare ses dimensions avec celles d’arbres dit de Sully, on pourrait penser qu’il approche les 700 ans, ça laisse rêveur et tout à fait possible!
    Toutefois, son architecture peut avoir influencer sa croissance, on a l’impression qu’il se divisait assez bas, à moins que ce ne soit la division de son tronc originel qui donne cette impression?

  2. j’ai du mal à imaginer son architecture originelle mais tu as tout à fait raison, elle a du influencer sa croissance.
    Dommage de ne avoir pu trouver d’anciennes cartes postales du village, ça aurait pu nous aider.
    Mon impression me laisse aussi penser qu’il aurait entre 500 et 700 ans, en comparaison avec les autres sully déjà rencontrés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *