Béarn, partie 2 : Les obèses

Le champion régional des  »mammouths » est assurément le châtaignier de Lys, à l’Est de l’entrée de la vallée d’Ossau  : haut de seulement 14 m, son diamètre maximum atteint 4,30 m et sa circonférence 11,30 m  ! Il est agé de 500 à 1000 ans. Il se situe à l’entrée de la ferme Caillau. A quelques mètres de lui, un autre châtaignier, haut de 17 m et âgé de 200 à 600 ans, se dresse fièrement sur ses 7,85 m de circonférence. Plus à l’Est, à Asson (ferme Laborde, propriétaire Jean Pédestarrès), un autre châtaignier de 17 m de haut se distingue par ses 9m de tour. Il a entre 400 et 800 ans.

Vient ensuite le fameux zelkova d’Escos, près de Salies, et ses 7,50 m de tour (environ).

Les chênes pédonculés ne sont pas en reste : le plus gros, fièrement dressé au sommet d’une colline dominant le village de Lys (encore lui !…), à l’entrée de la ferme Casamayou, atteint 7,40 m de circonférence et 20 m de haut. Il aurait 600 ans. J’en ai repéré un presque aussi gros à Vidouze (7 m  de tour), au N. E. du Béarn dans le Vic Bilh.

A signaler également, à Pau, un cyprès de Monterey colossal qui trônait dans l’ancienne propriété  »Les Bruyères », près de l’hippodrome, mais qui a été abattu il y a deux ans afin de sécuriser un campement provisoire des gens du voyage : il titrait 8 m de circonférence et 30 m de haut   ! Le très beau cyprès chauve du stade Tissié, près de la gare, atteint 30 m et près de 5,50 m de tour. Toujours à Pau, sur une esplanade entre le rond-point de l’Université et l’église St Pierre se dresse un splendide ptérocarya (classé) de 18 m et 5,50 m de circonférence. Le gigantesque platane isolé du square dit  »Basse Plante », à l’Est du Parc du Château de Pau, affiche 5,15 m de circonférence pour 41 m de haut. En pleine ville, le sequoia sempervirens de la Villa Formose (ancienne école des Beaux-Arts) atteint presque les 7 m de tour (il s’agit d’une cépée de 40 m de haut).

Au Sud de l’agglomération, au sommet d’un côteau, le séquoia géant d’Uzos (lieu-dit  »Chazal ») dépasse les 7 m de tour (pour 31 à 32 m de haut).

Vers la vallée d’Ossau, à Iseste, un splendide peuplier noir borde le Gave à côté de celui dont j’ai déjà parlé, et atteint 5 m de circonférence pour 26 m de haut. Enfin, citons une deuxième fois le tilleul à grandes feuilles de 6,05 m de tour (hauteur 3 m) de la chapelle de Houndaas à Bilhères-en-Ossau.

Le  »top ten » des plus gros arbres du Béarn s’établit donc comme suit :

  1. Châtaignier 1 de Lys (11,30 m)
  2. Châtaignier d’Asson (9 m)
  3. (Cyprès de Monterey de Pau ; 8 m ; abattu récemment) ; Châtaignier 2 de Lys (7,85 m)
  4. Zelkova d’Escos (env. 7,50 m)
  5. Chêne de Lys (7,40 m)
  6. Séquoia géant d’Uzos (> 7 m)
  7. Chêne de Vidouze (7 m)
  8. Sequoia sempervirens de Pau (près de 7 m)
  9. Sequoia sempervirens de Laruns (> 6,50 m)
  10. Châtaignier 3 de Lys (6,15 m).
Share Button

6 réflexions au sujet de « Béarn, partie 2 : Les obèses »

  1. Un florilège de pépères!
    Certains pourraient avoir un article dédié avec quelques photos supplémentaires, car ce sont vraiment des monstres!
    D’ailleurs tu nous mets l’eau à la bouche avec un tel listing…

    Ambiance tropicale sous le zelkowa!

  2. Une sacrée brochette de champions 🙂
    Comme pour les hauteurs, les premières marches du podium sont encore tenues par les feuillus. Dans de telles conditions de croissance, il est d’ailleurs très surprenant de ne pas trouver de séquoia géant de plus de 8m.

    Je suis très impressionné par ce zelkova, je n’ai jamais vu d’équivalent.
    Comme le dis Yannick, certains mériteraient d’avoir leur propre article pour mieux les apprécier.

    • Je compte me rendre à Escos ce week-end : je vais prendre des mesures précises du zelkova et des deux séquoias des thermes de Salies, qui se situent aux alentours des 50 m…

      A très bientôt donc !

      Amitiés

      Dominique

  3. Depuis la rédaction de cet article, j’ai découvert un tilleul d’Europe de 42 m de haut et 2,50 m de circonférence dans le domaine Castel Mont (Jurançon, 64).

  4. Le zelkova d’Escos a été mesuré avec précision cette année, en février ; voici ses dimensions:
    Hauteur : 33,2 m (record mondial provisoire ?)
    Circonférence du tronc principal : 7,60 m (à une hauteur d’1,40 m)
    Circonférence de l’ensemble des troncs : 57 m !…

  5. Voici le classement actualisé des circonférences par espèce en Pyrénées-Gascogne :
    1. Châtaignier de Lys : 11,30 m
    2. Cèdre du Liban de Tarbes : 10,40 m
    3. Sequoia sempervirens d’Uhart-Mixe : 8,60 m
    4. Cèdre de l’Atlas de Tarbes : 8,30 m
    5. (abattu) Cyprès de Monterey de Pau : 8 m
    6. Zelkova d’Escos : 7,60 m
    7. Chêne pédonculé de Lys : 7,40 m
    8. Cèdre de l’Himalaya de Tarbes : 7,30 m
    9. Sequoia géant de Gan : 6,75 m
    10. Peuplier noir de Mazères-Lezons : 6,30 m
    11. Tilleul d’Europe de Bilhères : 6 m
    12. Hêtre de Luchon : 5,95 m
    13. Ptérocarya de Pau : 5,50 m
    Calocèdre de Vernet (66) : 5,50 m
    15. Platane de Pau : 5,15 m
    16. Cyprès chauve de Pau : 5,10 m.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.