Le chêne colosse de Plélauff, Côtes-d’Armor

Je n’avais pas prévu d’enchainer sur un colosse breton, mais place à l’actualité puisque c’est une rencontre toute fraiche!

C’est Julien, un confrère arboriste officiant à Lignol et amateur de fraises, qui me l’a fait découvrir.

Bien qu’il soit situé en bord de route, cet énorme chêne avait échapper à l’inventaire breton.  Cela peut paraitre étonnant de prime abord, mais lorsque que l’on connait certains secteurs du  kreizh breizh (centre Bretagne) très peu peuplés et maillés de petites routes desservant de nombreux hameaux, cela l’est moins…

D’un point de vue morphologique, il semble que nous ayons à faire à un ancien têtard délaissé depuis des décennies. Il a un tronc court et massif et probablement creux, d’une circonférence de 7.70 m (à 1.30 m) en incluant un gros lierre récemment coupé. En pondérant la mesure, on peut estimer qu’elle est aux environs de 7.20 m à 1.30 m (à 0.20 m du sol là où le lierre ne gène pas trop, on retrouve une valeur de 7.70 m).

Cela le place donc dans le club assez restreint des plus de 7 m!

La hauteur est d’environ 17 m et l’envergure maximale est du même ordre hormis dans un axe Est/Ouest, car il a subit un élagage « edf » quelque peu drastique pour un tel ancêtre qui n’a pas une très grande vigueur.

Enfin pour ceux que cela étonnaient que je précise la qualité d’amateur de fraise de mon confrère, cela tient au fait qu’il n’aurait pas trouver cet arbre sans cela. En effet la ferme de Guermerrien, où vit ce chêne, est dédiée à la production de fraises en pleine terre. Séverine Glorion (contact 06 62 67 08 15) privilégie la vente directe et reçoit les cueilleurs dès la mi-avril pour les premières récoltes.

Un bon argument pour entrainer toute la famille dans une virée arboricole…

 

 

Share Button

4 réflexions au sujet de « Le chêne colosse de Plélauff, Côtes-d’Armor »

  1. Voilà une très jolie découverte ! Un bien belle trogne multicentenaire qui avait échappé à l’inventaire. Bravo Yannick et merci pour le partage

  2. J’imagine le plaisir que tu as eu de découvrir un tel colosse 🙂

    Il existe peut-être un « Monde perdu » dans le Centre Bretagne, façon Jurrassic Park, peuplé d’arbres géants et… de pins de Wollemi 😉

  3. Un très beau chêne Yannick ! belle trouvaille.
    Mais pourquoi faut-il, que souvent, les beaux arbres soient préservés à l’entrée, au bord du chemin et que EDF installe ses lignes sur le bord du dit chemin ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *