Bouleau, Saint Launeuc, Côtes d’Armor

DSC_0043redim

Au cours des derniers jours, Yannick nous a fait partager le portrait du riche patrimoine arboré de St Launeuc dans les Côtes d’Armor. (l’if merisier) (le grand chêne de la Hardouinais). Pour finir le tour de cette commune, voici une trouvaille bien surprenante. Un magnifique bouleau (Betula pubescens) de 3 m de circonférence.

DSC_0040redimDSC_0038redim

Cette essence est souvent absente des inventaires d’arbre remarquable. Pourtant comme ce magnifique spécimen le prouve, elle peut parfois atteindre de belles dimensions. Situé dans une haie bocagère, l’arbre aurait pu passé inaperçu sans l’œil avisé de Guillaume qui m’a fait partager cette découverte. Si il est difficile de connaître son histoire, plusieurs signes montrent que l’arbre est déjà très vieux : présence de la fistuline, nombreux contreforts puissants… Nos amis anglais le classeraient probablement dans la catégorie des arbres anciens (appellation).

Share Button

11 réflexions au sujet de « Bouleau, Saint Launeuc, Côtes d’Armor »

  1. Non en effet, c’est une sacré bête qu’il nous a déniché là pour une première !
    Félicitations pour la découverte, il est très beau avec cette mousse et ce lierre sauvages

  2. Joli !!

    En effet ça va être dure de faire mieux.

    Deux beaux verruqueux en Lettonie :
    http://www.monumentaltrees.com/fr/arbres/betulapendula/records/

    Et deux superbes pubescents en Angleterre et en Finlande :
    http://www.monumentaltrees.com/fr/arbres/betulapubescens/records/

    J’en avais trouvé un dans les Vosges, mais malheureusement il s’est presque couché dans un lac, espérons qu’il continue ainsi, car sa forme allongé le maintient.

  3. Bonjour,
    Je découvre des arbres remarquables à Saint Launeuc, ma commune natale. J’ai vu pousser le cerisier dans l’iff.
    Avez-vous entendu parler de la « Quenouille à madame » ? C’était le plus gros chêne de la forêt de la Hardouinais. Il a été abattu dans les années 70, je crois, et est resté plus d’un an sur le parking devant l’église avant de partir pour une scierie. Il aurait été débité pour faire du placage d’ébénisterie.
    C’était -de son vivant- un lieu de promenade pour les habitants qui devaient se donner la main à 7 ou 8 personnes pour encercler le tronc. Je crains que malheureusement on ne trouve plus de documents sur cet arbre que j’ai vu debout dans mon enfance.
    Amicalement.

    ps: où se trouve ce vieux bouleau de Saint Launeuc ? ‘

    • Bonjour, il y effectivement quelques beaux sujets sur la commune! Concernant la Quenouille de Madame, je n’en avais jamais entendu parler sur Saint Launeuc. Ce qui est intéressant, c’est qu’il existait un chêne du même nom à Ploumagoar

      Il serait bien de retrouver des traces de celui que vous citez.

      D’autre part, si quelqu’un à une explication sur l’origine du nom, je serait curieux de la connaitre? Serait-ce parce que l’on venait y filer la laine?

    • Bonjour,
      Heureux de voir que cet arbre vous a rappelé un autre arbre tout aussi remarquable que je ne connaissais pas. Le bouleau se trouve du côté du lieu dit La Hartelois. Salutations arborées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.