Le grand chêne de la Hardouinais à Saint Launeuc, Côtes d’Armor

J’avais présenté le chêne de Locmalo (1) et le chêne de Cléguérec (2) simultanément chez le Krapo, tant ils étaient l’antithèse l’un de l’autre. Je ne résiste pas à l’envie de faire le même parallèle entre le chêne de Boubriac (article précédent) et ce géant, que j’ai visité à quelques jours d’intervalle.

Le chêne de la Hardouinais Saint Launeuc Yannick Morhan (13)Le chêne de Bourbriac est petit et trapu, celui-ci est haut et imposant. Il fait près de 3 fois la hauteur de son confrère soit environ 25 m et deux fois sa largeur avec une trentaine de mètres!

Le chêne de la Hardouinais Saint Launeuc Yannick Morhan (8)Le chêne de la Hardouinais Saint Launeuc Yannick Morhan (10)

Toutefois, il perd la main pour la circonférence, il ne fait que 5.90 m (contre plus de 7 m) et aussi, à coup sûr, au niveau de son âge qui peut raisonnablement être estimé à 200-250 ans. C’est donc un jeunot face à son aïeul qui pourrait dépasser les 500 ans (non garanti!).

Le chêne de la Hardouinais Saint Launeuc Yannick Morhan (12)

Le chêne de la Hardouinais Saint Launeuc Yannick Morhan (9)L’impression qu’ils dégagent n’est pas la même non plus, majesté et puissance pour celui-ci et admiration et une certaine compassion pour le vieillard qui semble torturé par le poids des siècles!

Ils ont tout de même un point commun, il vivent à proximité d’un château, mais pas dans le parc.

Ce magnifique chêne sessile se situe, à priori, sur le domaine du château de la Hardouinais, mais on y accède par le village de la Roirie.

J’avais perdu sa localisation durant plusieurs années, mais j’ai eu la chance d’entrevoir son immense houppier ce printemps, en me rendant photographier l’if-merisier de l’église de la commune que je vous présenterai prochainement.

Cet arbre n’est pas encore dans l’inventaire et Mickaël vient de faire, sur cette même commune, une belle découverte (j’espère un petit article, même court), on peut donc envisager que la chasse à l’arbre à encore de beau jour!

Mise à jour du 27 janvier, une photo sans feuilles de Mickaël.

DSC_0030redim

Share Button

4 réflexions au sujet de « Le grand chêne de la Hardouinais à Saint Launeuc, Côtes d’Armor »

  1. En allant voir le bouleau je suis allé voir ce chêne. Il est vraiment magnifique. Merci pour cette découverte. A mon avis c’est un chêne sessile. A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.