Chêne de la Garde, Sancoins, Cher

Voici un beau chêne de milieu de pré sympathique et bien rond.

Chêne Sancoins 1
Je l’ai découvert et mesuré en janvier 2011. Ca semble dater un peu, mais j’ai eu l’occasion de passer devant encore récemment et il n’a pas changé depuis.


C’est un arbre qui reflète bien par son aspect le rôle que l’on attend de lui.
Ses trois grosses branches tout d’abord qui partent en bouquet sur une tête de fût enflée indiquent que l’arbre fut tout d’abord taillé en têtard.
On l’a laissé en paix depuis pour que son houppier s’étale et procure un ombrage au bétail.
Ses branches basses sont tout de même exploitées régulièrement afin de conserver sa forme bien pratique en parasol.

Chêne Sancoins 4Chêne Sancoins 3Chêne Sancoins 2
Comme toujours, les tailles subies l’ont fragilisé quelque peu et une petite partie de son tronc est nécrosée. Cela fera de lui un magnifique chêne creux plein de mystères. En attendant, il semble en pleine forme et encore bien parti pour croître à loisir dans les longues années à venir.
Côté mensurations, ce chêne est probablement le plus gros de la commune de Sancoins avec une circonférence de 5m30 à 1m30 du sol.

Chêne Sancoins 5
Voilà qui complète un peu la liste des arbres remarquables du Cher [1], [2], [3], [4], [5].
J’ai cru remarquer un ou deux autres chênes de taille comparable dans les haies des prés situées par derrière cet arbre. Cela méritera une nouvelle exploration…

Localisation par ici

Share Button

7 réflexions au sujet de « Chêne de la Garde, Sancoins, Cher »

  1. Un beau chêne sous une belle lumière dans une pâture préservé pour le confort du bétail ? c’est bien, voila qui se fait de plus en plus rare.

    • Bonjour Guy,
      C’était le soleil couchant.
      Je ne suis pas très bon photographe, mais quand les conditions météo sont propices, il m’arrive de me faire plaisir.

  2. Ah en voilà un chêne qu’il est beau !
    Pour un têtard, c’est un gros têtard 😉
    Belles photos et bel arbre, 5m30 ça commence à faire du vieux quercus !

  3. Bel arbre et belle lumières!
    Il pète la forme ce pépère on sent la vigueur dans chacune de ses nouvelles cimes…
    Longue vie à lui, et une petite pensée pour un vieux chêne du Méné dont le frère de la propriétaire s’est chargé de faire une saignée tout autour du tronc pour le liquider; J’enrage et parfois me sent désabusé par tant de de co…
    Le vieux châtaignier de Missiriac, dans un état critique à fini par choir, l’y a-t-on aidé? Je ne le sais pas, mais il vient de d’être mis en bois de chauffe… Feu le châtaignier…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.