Le Hêtre monumental d’Auzelles, Puy-de-Dôme

Ce printemps, quelques obligations devaient me faire traverser le Puy-de-Dôme.
Une aubaine car je connais très peu ce département richement boisé.

Une bonne occasion aussi d’acquérir de nouveaux réflex, comme celui d’aller consulter le nouvel onglet du blog des Têtards : « Liste des arbres » créée par Yannick.
Je suis surpris que ce département soit si peu parcouru par nos krapos et têtards-reporters et toute mon attention se fixe sur la présence potentielle d’un hêtre multicentenaires près d’Auzelles.
Une petite recherche sur le net me permet de découvrir une photo postée sur Panoramio par un chasseur d’arbres hollandais. Waw, ce Fagus est TI-TA-NESQUE !!!
Je n’ai aucun mal à le localiser sur Google Map. Il ne me reste plus qu’à enregistrer sa position sur mon GPS pour lui rendre une petite visite…

Hetre-auzelles01

Et la rencontre est encore plus surprenante que les photos que j’avais aperçues !
Le Colosse se trouve en bordure d’une petite route menant à une ferme.
Ses dimensions sont exceptionnelles !
En mai 2015 sa circonférence à 1,3m prise en amont côté route fait 7,20m (le chasseur d’arbres hollandais annonçait une mesure de 7,17m en 2010).
A 1,5m du sol, sa circonférence reste encore impressionnante : 7,15m.
En revanche sa hauteur n’est pas aussi vertigineuse : le géant plafonne à un timide 23m (mesure effectuée au dendromètre suunto). Cette hauteur relativement faible s’explique par sa situation en bordure de haie et non pas dans des conditions forestières où les arbres doivent lutter pour la recherche de la lumière.
Son houppier trahit d’ailleurs quelques blessures. Et en contournant le colosse, je découvre sur sa face opposée, un état sanitaire plutôt inquiétant.
Toute une partie du houppier s’est arrachée il y a déjà quelques années. Des champignons lignivores ont colonisé la plaie béante jusqu’à 8m de hauteur. Le bois du Hêtre est assez sensible à ce genre d’attaque et ce n’est pas de bon augure pour notre Fagus…
Son âge serait estimé à 400 ans… ce qui est assez incroyable pour un hêtre mais finalement assez cohérent avec les dimensions exceptionnelles affichées.

Exceptionnel certainement, mais pas record… son tour de taille est loin de pouvoir rivaliser avec les 8,5m du hêtre corse présenté par Yannick.
Et côté hauteur, il est deux fois plus petit que le hêtre de futaie de Ronno (69) culminant à 50m.

Coordonnées géographiques : N 45,58371° E 003,51604° – Altitude 870m –

Hetre-auzelles02Hetre-auzelles05

Il faut signaler également qu’un sentier de découverte de la nature passe à une centaine de mètres du colosse. Il présente même le nom de quelques arbres à l’entrée de la Ferme de la Rodde. Mais étrangement aucune pancarte ne signale ce Hêtre exceptionnel… est-ce une volonté délibérée du propriétaire ou simplement un oubli MONUMENTAL ?

Si personne ne juge utile de signaler sa présence sur place, cet arbre magnifique mérite tout de même un joli nom de baptême.
Je n’ai pas eu à chercher bien longtemps comment le baptiser… Il se trouve en bordure du Bois de la Rodde  sur le chemin menant à la ferme de la Rodde… Son nom est tout trouvé, ce sera « Le Colosse de Rodde ».Hetre-auzelles03

Share Button

7 réflexions au sujet de « Le Hêtre monumental d’Auzelles, Puy-de-Dôme »

  1. Wow!! Il est fantastique ton hêtre!
    Même si le fayard corse est plus gros, le fût de celui-ci est tout aussi impressionnant, car son diamètre décroit assez lentement en hauteur.
    En plus il ne semble pas avoir été taillé.
    Tu as déniché une perle!

    • Pour sa découverte, je n’ai fait que suivre les petits indices laissés sur le net pour arriver au Colosse de Rodde. Et le 1er indice se trouvait sur le blog à la page « liste des arbres ». 🙂

      Il ne semble pas avoir de trace visible de tailles façon arbre Têtards. Il se trouve pourtant dans une haie. Dans son port, il est intermédiaire entre « Fagus le Géant » de Ronno et le « Fagus du berger corse ». Il faudra d’ailleurs que tu lui trouves un nom à ta vedette corse, on y fait souvent référence et il mérite tant.

  2. Très belle découverte !!!
    Impressionnant ce hêtre.

    – – –
    j’essaye de suivre de temps à autres le blog, parfois difficile de suivre la cadence, je vois que les articles vont bon train.

    A Castor : – j’ai vu un Wollemia dans une serre du jardin botanique (Wilhelma) de Stuttgart, environ 0,5 m de tour pour 6 à 7 m de hauteur, j’essayerai de récupérer la photo.
    Et ta mesure du tulipier de Albine ne m’est pas passé inaperçu, j’avais laissé un message sur allo-olivier pour que des gens puissent relever la circonférence, mais je m’attendais pas à ce que tu tombes sur ce spécimen hors-norme ! 😉
    Etais-tu sur place ou as-tu récupéré par un contact la dimensions ? Comment était la visite ?

  3. Ah c’est sûr il ne faut pas s’absenter trop longtemps du blog si tu veux rester dans l’actualité 😉

    Pour le Wollemia de Stuttgart ce serait bien si tu pouvais récupérer la photo et des mesures précises, on pourrait l’inclure dans la liste des Wollemias présentés par Guy. Vu les dimensions et sa situation dans un jardin botanique il doit faire parti du 1er lot envoyé par l’Australie vers l’Europe, donc plantation 2005 ou 2006.

    Pour le Tulipier d’Albine, je suis passé dans le Tarn au début du mois et bien-sûr à Albine pour voir ce monstre. Les 12,50m de circonférence annoncés sur Arbres Monumentaux étaient bien exagérés. L’arbre est en bord de route sur un talus, j’ai pris la mesure en me positionnant en amont à 1,3m et je trouve une circonférence de 8,80m ce qui est plus réaliste que les 12,50m. La hauteur aussi est hallucinante : 41m !!! mais je n’en dis pas plus, il fera l’objet d’un article sur le blog… prochainement (si le blog ne recommence pas à bugger).
    🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.