Les quatre « Sully » de Ronzières, Puy-de-Dôme

De nombreux villages auvergnats ont gardé leur emblématique Tilleul de Sully.
Rien que dans le département du Puy-de-Dôme, une douzaine de villages sont fiers d’avoir conservé leur Arbre vieux de 400 ans. Mais à Ronzières, ce n’est pas un, ni deux, ni même trois mais bien quatre Tilleuls de Sully installés à différents endroits du hameau.
Une véritable adoration pour les Arbres de Sully…
Ronzières serait-il un cas unique en France ?
Ce minuscule village, placé sur le chemin de St Jacques-de-Compostelle, n’a rien d’ordinaire. Une atmosphère étrange, presque mystique plane sur cette petite butte.
Partons à la découverte de ces quatre Sully bien singuliers.

Tilleul-grandes-feuilles-sully-ronzieres63-03

En traversant l’unique route du village, il est impossible de manquer les deux vénérables tilleuls près de l’arrêt de bus. Des arbres imposants creusés par le temps qui les placent tout naturellement dans la catégorie des Arbres de Sully. Pourtant, aucune indication sur place ne précise au visiteur leur origine historique.

En juin 2015, la circonférence du plus gros est de 4,15m à 1,3m de hauteur et le second de 3,70m.
Les arbres ont été taillés à plusieurs reprises. La mesure de leur hauteur n’a pas trop de sens : 14,50m pour l’un et 11m pour l’autre.
Des tilleuls de belles dimensions mais qui restent assez éloignés des colosses rencontrés sur d’autres places de village (je pense notamment à l’exceptionnel Tilleul d’Olby, près de Clermont). A peine 4m de circonférence pour des arbres âgés de 400 ans… Je commence alors à me demander si ce sont vraiment des Arbres de Sully…
A ce moment, une femme passant sur le trottoir d’en face me lance: « Vous vous intéressez à nos Tilleuls de Sully ? Vous en avez 2 autres au sommet de l’Oppidum… »
Tout s’embrouille dans mon esprit, comment ça deux autres tilleuls de Sully ? Je me précipite au sommet de la petite butte pour en avoir le coeur net.

Tilleul-grandes-feuilles-sully-ronzieres63-06Tilleul-grandes-feuilles-sully-ronzieres63-08

Tilleul-grandes-feuilles-sully-ronzieres63-04

Tilleul-grandes-feuilles-sully-ronzieres63-07

Tilleul-grandes-feuilles-sully-ronzieres63-02

Le Sully n°3 est placé derrière l’église près d’un autel en pierre de lave. Il a été foudroyé il y a une dizaine d’années. De son vieux tronc, il ne reste qu’un lambeau calciné. Mais la souche a été suffisamment vigoureuse pour produire de nombreux rejets et perpétuer la légende de cet arbre vénérable.
L’endroit est calme, presque trop calme… Il se dégage une atmosphère étrange sur cette petite butte qui me met mal à l’aise. J’apprendrai plus tard que des vestiges archéologiques ont été mis à jour sur cet oppidum témoignant d’une occupation humaine datant de l’âge du bronze (il y a environ 5000 ans). Mais il se déroule également tous les 8 septembre, un pèlerinage qui aboutit à  l’autel près du Sully foudroyé pour une messe en plein air. La présence du vieux Tilleul devait accentuer l’atmosphère étrange qui s’y dégage. D’ailleurs, plusieurs légendes ont pris forme sur cet oppidum.
Tilleul-grandes-feuilles-sully-ronzieres63-12

Entre l’autel et les fouilles archéologiques, Sully n°4 déploie un tronc puissant et un houppier vigoureux. Une vigueur un peu trop juvénile pour un arbre de 400 ans. Effectivement, il n’a pas la physionomie d’un arbre aussi âgé. Avec ses 3,45m de circonférence et son excellent état sanitaire, ce tilleul ne doit pas avoir plus de 200 ans. Il semble bien qu’il y ait souvent une confusion entre les tilleuls villageois et les vrais Arbres de Sully.

Tilleul-grandes-feuilles-sully-ronzieres63-13En découvrant dernièrement sur le blog, l’article de Nicolas sur les vieux tilleuls de la butte de Thil en Côte-d’Or, je ne peux m’empêcher de faire le rapprochement avec les quatre tilleuls de l’oppidum de Ronzières.
Faits historiques, traditions et légendes se mêlent parfois autours de nos arbres villageois.

Share Button

9 réflexions au sujet de « Les quatre « Sully » de Ronzières, Puy-de-Dôme »

  1. c’est vrai 🙂 et ce n’est pas fini, il m’en reste quelques uns à présenter, j’espère ne pas provoquer l’effet soporifique de sa tisane lol !
    😉

  2. Beau carré d’as !
    Sur street view celui a côté de l’arrêt de bus à l’air d’un priant. Rue des pèlerins c’est quand même fort !!!
    https://www.google.fr/maps/@45.5174183,3.1319899,3a,75y,202.29h,79.16t/data=!3m6!1e1!3m4!1sICw_qFRrH1a5-atxj43vZw!2e0!7i13312!8i6656
    Comme toi Castor j’ai un léger doute entre Sully et arbres de place du village. Ils reste malgré tout de beaux arbres rattachés à la route de Saint Jacques, une bonne raison d’en faire des tilleuls remarquables.

  3. Je m’aperçois aussi de la confusion fréquente entre de vieux tilleuls et de vrais arbres de Sully.
    Un arbre de 400 ans est fortement marqué par le temps, surtout avec un bois tendre comme celui du tilleul. Et avec des circonférences inférieures à 5m, on peut avoir aussi des doutes sur l’appellation « Sully »…

  4. Salut Castor,
    Je viens de me souvenir que j’avais aussi un carré de tilleuls sur le chemin de Compostelle dans les Deux-Sèvres. J’avais fais quelques photos mais je n’avais pas pris de mesures. Je pense avoir le temps d’y retourner la semaine prochaine. J’ai jamais trop compris les écarts de circonférences entre certains tilleuls donnés pour un âge similaires. Le sol, le climat, l’espèce (cordata, platyphollos, tomentosa,, ets…) peuvent-ils expliquer de si grandes différences ?

  5. oui ce serait intéressant d’avoir des infos sur ce quatuor des Deux-Sèvres et le comparer à celui de Ronzières.

    Pour les écarts de circonférence c’est sûr que l’on ne peut que rester prudent sur des explications possibles.
    Le facteur sol / pluviométrie a tellement d’influence sur la croissance.
    Pour les espèces, je ne crois pas qu’il y ait beaucoup de différences de croissance entre du « petites feuilles » et du « grandes feuilles » sur une place de village (en forêt ce serait un peu différent).
    Malgré tout on peut tout de même se demander face à certains Tilleuls Sully s’ils ont vraiment 400 ans. Il y a peu de doute avec un tilleul au tronc creux et dont la circonférence est comprise entre 6-8m.
    Pour les autres, les légendes et traditions doivent surement fausser la réalité.
    A Ronzières, même les deux Tilleuls près de l’arrêt de bus ne me semblent pas avoir la physionomie d’arbres si vieux… mais le mystère ne sera surement jamais dévoilé totalement 🙂
    Inversement, certains assimilés à Sully, pourraient être plus vieux comme celui de St Colomban en Savoie et prochainement avec Tilleul aveyronnais que je vous présenterai

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.