Découverte d’un cèdre monumental à Sillar, Vienne

Pour continuer dans la série des cèdres initiée par le Castor (1)(2) voici une fabuleuse trouvaille faite par Aurélien…

Pour me présenter rapidement, je suis un passionné de séquoias et je participe à leur recensement dans la Vienne via le site sequoias.eu.
Alors que je « chassais » ces arbres dans le paysage en tâchant de repérer leurs cimes qui dépassent souvent du reste, je suis tombé sur un domaine abritant deux modestes séquoias qui, à première vue, ne dépassaient pas les 4m de circonférence et n’avaient rien d’exceptionnel. Bien visibles de la route, je me serais contenté de prendre une photo à la volée en m’arrêtant sur le bord si je n’avais pas aperçu au loin le monstre dont il est question ici.

Non pas un séquoia, mais un cèdre très imposant.
Je me suis donc présenté au château pour voir ça de plus près et j’ai été accueilli par Denis, le jardinier très sympathique, qui m’a obtenu l’autorisation de recenser les séquoias… et m’a bien sûr emmené voir ce pourquoi je m’étais arrêté en réalité.

De plus en plus impressionné au fur et à mesure que l’on s’approche, je constate qu’il s’agît d’une cépée de troncs, et décide de mesurer la circonférence au plus creux à 30-60 cm du sol (parce qu’à 1m30, ce serait de la triche).
Verdict : 12m25

Sur la photo du tronc, on peut se rendre compte de l’échelle. Pour info, Denis qui pose fièrement est un gabarit d’environ 1m80.
Selon l’élagueur du domaine, ce monument naturel daterait de plus de 600 ans. Cela paraît peu probable étant donné que le cèdre n’aurait été introduit en France qu’au 18ème siècle. Étant donné qu’il s’agît d’une cépée, il est possible que ce colosse n’ait en fait pas plus de 150 ans.
Pour ce qui est de la hauteur, comme je n’avais pas de quoi la mesurer et je que ne saurai pas l’estimer à vue d’œil, je ne me prononcerai pas.
Ce qui est sûr, c’est que l’état sanitaire de l’arbre est très bon. On aperçoit très peu de branches coupées et aucun rameau mort. Son envergure est impressionnante et Denis a attiré mon attention sur les câbles reliant les hautes branches entre elles, afin d’éviter qu’elles ne cèdent sous leur propre poids.
Un bien joli cèdre, comme l’a dit Eric Touya, modérateur du site sequoias.eu qui m’a dirigé vers vous pour partager cette découverte.
L’arbre se trouve dans le parc privé Les Grands Bois à Sillars (86320) et est bien visible de la voie publique (voir photo Google Maps ci-dessous)).
Bien cordialement
Aurélien Goëffic

 

Share Button

6 réflexions au sujet de « Découverte d’un cèdre monumental à Sillar, Vienne »

  1. La chasse aux séquoias mène parfois à d’autres belles découvertes 🙂
    Merci pour le partage et bienvenue parmi les « Têtards reporters », on attend la suite de tes découvertes, séquoias ou autres ligneux, on les accepte tous sur les Têtards 😉

  2. C’est une sacrée découverte!
    Malgré sa taille, il semble ne pas être encore mâture, sa cime est bien fournie et semble encore en expansion, j’ai mesuré sur maps, elle fait approximativement 34 m d’envergure au plus large et 28 m au moins large!

  3. C’est vrai que je ne m’attendait pas à une telle découverte ! En continuant ma quête des séquoias, il se pourrait que je fasse d’autres rencontres oui en effet !?
    D’ailleurs, il est possible que la château de Montlouis à Lavoux dans la Vienne abrite un cèdre challenger poussant également en cépée qui dépasserait les 10 mètres de tour. Je vous en dirait plus quand j’y retournerai pour mesurer officiellement son voisin le séquoia ?
    Merci pour vos commentaires et peut-être à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.