Le chêne moussu de La Baume, Beaufort, Isère

Dans la grande plaine des Terres Froides, un vénérable chêne solitaire affiche sa silhouette imposante à la croisée des chemins.
Cette rencontre fortuite par temps de brouillard est presque réconfortante sur ces terres dépeuplées…

chene-sessile-moussu-beaufort-isere1

Ce gros chêne sessile est âgé d’environ 350 ans.
Il affiche une circonférence imposante (sans atteindre tout de même des records…) de 5,48m à 1,3m du sol en novembre 2014. Sa hauteur a été mesurée au dendromètre électronique vertex à 22m.
Son envergure est également proche des 20m, ce qui lui donne un joli aspect globulaire.

chene-sessile-moussu-beaufort-isere2

Mais la particularité de ce chêne vient surtout d’une épaisse mousse bien verte couvrant toute la face ouest du tronc; la face exposée aux intempéries.
Sa courbure est étrange. Elle n’est pourtant pas due aux vents, car il se trouve dans une zone assez protégée. L’explication reste mystérieuse et doit avoir une origine surement bien ancienne…

chene-sessile-moussu-beaufort-isere5chene-sessile-moussu-beaufort-isere4

chene-sessile-moussu-beaufort-isere6chene-sessile-moussu-beaufort-isere3

Alors, la prochaine fois que vous passerez  à vive allure dans la plaine des Terres Froides, faites une petite halte au Chêne moussu, il se trouve à cet endroit : 45,33407°N 005,11497°E – Altitude 300m.

 

Share Button

5 réflexions sur « Le chêne moussu de La Baume, Beaufort, Isère »

  1. Chêne chevelu, chêne poilu et maintenant un chêne moussu!
    Très élégant ce tronc légèrement cambré, ce qui est étonnant c’est la netteté des pourtours de la zone moussue!
    Sur la troisième photo, la mousse semble couler depuis l’enfourchement, j’imagine que c’est l’écoulement l’eau depuis les charpentières qui en favorise, avec l’exposition, la présence.

    Belle ambiance automnale avec cette légère brume.

    • C’est vrai on dirait que la mouse suit également l’écoulement de l’eau venant des charpentières.
      Par contre Yannick, pour la belle ambiance avec la légère brume je n’ai pas eu le même ressenti… C’était plutôt une saleté de brouillard qui a faillit me gâcher mes photos 🙂

      Avis de recherche, pour la suite on recherche un « chêne velu » pour continuer la série 🙂

  2. Trop marrant 🙂
    On dirait qu’il a une cape de fourrure verte pour se donner l’air plus gros lol
    Il est vraiment superbe, une bien belle découverte !
    Chapeau bas monsieur le castor

  3. C’est vrai qu’il est magnifique. Il me fait penser à un joli cep de bordeaux avec son pied courbé et très élargi à la base. Belle trouvaille !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.