Les arbres du parc du château du Plessis-Bourré, Ecuillé, Maine-et-Loire

J’espère que Jean m’excusera, car j’avais égaré ses reportages (enfin je les avais trop bien rangés…), et c’est en fouillant un peu dans la boite mail du blog, que je les ai retrouvé…

Le château du Plessis-Bourré est situé sur la commune d’Ecuillé dans le Maine-et-Loire. Il fait partie de la prestigieuse liste des châteaux de la Loire. Il a été construit 1468. Son architecture qui n’a été que très peu modifiée à travers les siècles en fait un lieu de tournage privilégié pour différents films (Peau d’âne, Fanfan la tulipe, le Bossu…). arbres château du Plessis-Bourré, Maine et Loire, Jean Luard (1)

Il possède des douves en eau et le parc autour profite de ce sol limoneux.

En effet, il est constitué de plusieurs magnifiques platanes, de chênes pédonculés ainsi que d’un superbe cèdre du Liban.

arbres château du Plessis-Bourré, Maine et Loire, Jean Luard (3)

Platane du Plessis-Bourré

Ceux ci possèdent des troncs de près de 5 mètres. Leurs âges ne sont pas connus.

arbres château du Plessis-Bourré, Maine et Loire, Jean Luard (4)

Cèdre du Plessis-Bourré

arbres château du Plessis-Bourré, Maine et Loire, Jean Luard (5)

Cèdre du Plessis-Bourré

arbres château du Plessis-Bourré, Maine et Loire, Jean Luard (6)

Chêne du Plessis-Bourré

Le fait qu’ils soient placés près des douves altère le jugement de leurs âges.
Ils sont très haut et majestueux.
Merci pour ce reportage, sur un bel ensemble arboré, dont j’estimerais (à vue d’œil) l’âge à +/- 150 ans. Il serait intéressant de se renseigner auprès des gestionnaires du site, car dans ce type de propriétés, il existe souvent des archives. Il arrive même de retrouver plans et factures d’achat des végétaux…
Share Button

2 réflexions au sujet de « Les arbres du parc du château du Plessis-Bourré, Ecuillé, Maine-et-Loire »

  1. Une belle balade dans un site historique remarquable.
    Il y a un potentiel arboricole évident autour de ce beau château.
    Merci pour le partage 🙂

  2. Il y effectivement de la matière dans les châteaux de la Loire ainsi que dans de nombreuses et belles propriétés privées(certes moins étendues) mais qui laissent entrevoir de beaux spécimens derrière les murs des jardins! Ce qui parfois un peu frustrant lorsque l’on peu approcher…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.