Quelques arbres du mont Ibanteli, Sare, Pyrénées Atlantiques

Après vous avoir présenter différents arbres de Sare (1) (2), voici les portraits de quelques spécimens rencontrés inopinément durant une balade autour du mont Ibanteli.Hêtres et chênes dun mont Ibanteli Sare Yannick Morhan copieCette balade, ou plutôt cette randonnée si l’on en juge à la quantité de sueur évacuée ce jour là, a pour point de départ le parking du col de Lizarrieta  à la frontière espagnole.

Nous avons d’abord hésité à aller directement vers le mont Ibantelli par le chemin le plus court, finalement nous avons opté pour le sentier situé légèrement en contrebas, et qui permet de contourner par l’est le mont Ibantelli en passant dans la partie haute de la forêt de Sare.

Hêtres et chênes dun mont Ibanteli Sare Yannick Morhan (2) copieHêtres et chênes dun mont Ibanteli Sare Yannick Morhan (1) copie

Dans sa première partie, ce sentier est ombragé par de modestes têtards de chênes caractéristiques de la région, et c’est un peu plus loin lorsque le chemin se poursuit dans une zone plus à découvert que les rencontres arboricoles deviennent  intéressantes, avec en premier lieu un duo de chênes de belle taille, l’un court sur tronc et l’autre plus massif.

Hêtres et chênes dun mont Ibanteli Sare Yannick Morhan (3) copieHêtres et chênes dun mont Ibanteli Sare Yannick Morhan (4) copie

Ensuite, nous avons traversé une zone qui semble avoir été la proie des flammes, avec ça et là des squelettes blanchis qui émergent des fougères.

Toutefois l’endroit n’est pas totalement sinistré, il reste encore de nombreux beaux sujets en pleine santé, qui offrent une ombre bienfaisante!

Hêtres et chênes dun mont Ibanteli Sare Yannick Morhan (5) copieAu passage nous pouvons admirer la Rhune, haut lieu touristique du Pays Basque et célèbre entre autre pour son train à crémaillère.

Dans son troisième tiers le parcours emprunte un chemin d’exploitation bien moins agréable, mais qui nous réservera la plus belle découverte!

Hêtres et chênes dun mont Ibanteli Sare Yannick Morhan (8) copieEn contrebas sur la droite dans une plantation de jeunes hêtres fringuants, j’ai entrevu une silhouette massive qui s’est trouvé être celle d’un magnifique hêtre têtard formé en candélabre.

Hêtres et chênes dun mont Ibanteli Sare Yannick Morhan (14) copieHêtres et chênes dun mont Ibanteli Sare Yannick Morhan (13) copie

Ce patriarche est sans conteste le « M’hêtre » des lieux, avec son tronc de 7 mètres de tour! Tronc qui est totalement creux et très plat, conséquence du type de taille.

La couronne est  constituée de long rejets, qui surchargent dangereusement la structure affaiblie, sur la face nord une grosse branche à déjà cédée.

Hêtres et chênes dun mont Ibanteli Sare Yannick Morhan (9) copieHêtres et chênes dun mont Ibanteli Sare Yannick Morhan (15) copie

Hêtres et chênes dun mont Ibanteli Sare Yannick Morhan (11) copieAprès une petite pause sous ses branchages et de nombreuses photos, nous reprenons notre route et trouvons quelques dizaines de mètres plus loin, un autre spécimen un peu moins imposant mais néanmoins intéressant.Hêtres et chênes dun mont Ibanteli Sare Yannick Morhan (16) copie

Lui aussi a perdu une énorme charpentière qui gît encore à son pied.

Nous retournons sur le chemin qui grimpe sérieusement!

Le soleil ne nous facilite pas les choses, mais nous sommes accueilli au sommet de la côte par deux élégants hêtres en forme libre.

Hêtres et chênes dun mont Ibanteli Sare Yannick Morhan (17) copieHêtres et chênes dun mont Ibanteli Sare Yannick Morhan (18) copie

Nous atteignons le sentier qui rejoint le sommet du mont Ibanteli, mais avant de monter profiter du panorama exceptionnel, nous allons jeté un coup d’œil dans un bosquet sur la gauche du chemin.

Hêtres et chênes dun mont Ibanteli Sare Yannick Morhan (20) copieHêtres et chênes dun mont Ibanteli Sare Yannick Morhan (19) copie

Nous y trouvons des moutons qui prennent le frais dans les rochers, entre lesquels poussent des hêtres au formes biscornues, probablement d’anciennes trognes. Celle-ci seront les derniers arbres intéressants du parcours.

Ces trouvailles totalement inopinées donnent un aperçu du fantastique patrimoine arboré du Pays Basque, et laisse présager de nombreuses découvertes à qui ira explorer les campagnes.

Share Button

3 réflexions au sujet de « Quelques arbres du mont Ibanteli, Sare, Pyrénées Atlantiques »

  1. Les clichés sont magnifiques en effet, wahou !..
    L’article est à la taille de ce périple arboricole, énorme ! Un vrai coin de paradis sur terre, félicitations pour ce chef-d’oeuvre ça n’a pas dû être facile de tout agencer et rédiger…
    Voir du ciel bleu en ce moment fait du bien au moral, en Normandie on a dépassé les 15°C que deux ou trois fois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.