Arbres remarquables du Gard et de Lozère, Addendum 2021.3 Yves MACCAGNO

C’est l’été, pour fêter cela Yves nous offre le fruit de ses dernières prospections!

Cet Addendum 2021.3 est disponible uniquement en téléchargement (pdf), et en exclusivité sur le blog.

Télécharger ici

Continuer la lecture

Share Button

Pins sylvestres remarquables de Lozère

Tous les passionnés de vieux arbres vous le diront :
« Les Pins sylvestres ne deviennent jamais énormes… » 🙁 🙁 🙁

Mettons les choses au clair : dénicher un Pin sylvestre de plus de 3m de tour de taille (sans défaut de forme sur le tronc) se transforme en un véritable défi ! Et la quête du Pin sylvestre de plus de 4m relève plus du mythe que de la réalité…

Un constat bien difficile à admettre pour les chasseurs d’arbres… mais comme la Nature fait bien les choses, dans son extrême bonté, elle offre à ceux qui aiment l’observer un magnifique petit coin de paradis : la Margeride ! Un bout de Lozère encore sauvage et préservé où de vénérables pins sylvestres ont élu domicile pour l’éternité… ou presque 😉

Continuer la lecture
Share Button

La drôle d’histoire du séquoia de Banassac (Lozère)

Dans son ouvrage sur les Arbres remarquables de Lozère, Jean-Pierre Lafont nous raconte l’histoire étonnante de ce séquoia oublié sur un quai de gare et devenu 100 ans plus tard, un Géant parmi les géants. Quelle magnifique revanche sur la vie !

Continuer la lecture

Share Button

Les châtaigniers des Ayres, Lozère

Après la présentation du « Tronc« , le plus gros châtaignier de Lozère, il va être difficile de vous émerveiller avec un autre châtaignier cévenol.
Pourtant, la vieille châtaigneraie de la place des Ayres mérite aussi toute votre attention. Ses données dendrométriques n’ont rien d’exceptionnel, mais elle a joué un rôle majeur dans l’histoire de la  castanéiculture lozérienne.
Continuer la lecture

Share Button

Les trembles de Mende, Lozère

Dominant le foirail, ces deux trembles sont les arbres les plus remarquables de la petite préfecture lozérienne. Deux magnifiques exemplaires qui devraient redonner du prestige à cette espèce oubliée de nos blogs arboricoles.
Ils dégagent une beauté singulière, qu’il convient d’apprécier d’autant plus qu’ils sont les derniers survivants d’un petit arboretum disparu en 2013.

Continuer la lecture

Share Button