Le Prince des Ecouges : Hêtre monumental du Vercors

Le Prince des Ecouges !
C’est sous cette appellation que la revue Alpes ISHERE 😉 a signalé la présence d’un Hêtre vieux de 350 ans dans la réserve naturelle des Ecouges.
Alors forcément, lorsque je tombe sur ce genre d’info ça me fait rêver et moi aussi je veux le rencontrer Le Prince Fayard !
Mais où le trouver ?
Les indices sont bien maigres, pas la moindre photo, aucune précision sur sa localisation… juste ces quelques mots lancés sur le web !
Quelle torture !
Car il faut savoir que le territoire du Prince est immense et particulièrement sauvage.
La réserve des Ecouges est un site unique, une vallée perdue du Vercors s’étalant sur près de 10 km de long, à plus de 1000m d’altitude et totalement coupée du monde, sans aucune route…
Alors sans indice supplémentaire, les chances de trouver le vieux Fagus sont bien minces… ce serait comme chercher un chêne à gui en Forêt de Tronçais !

A moins que je m’en remette encore une fois à ma bonne étoile, celle qui m’a fait découvrir par hasard tant d’arbres remarquables, en espérant qu’il se produise un nouveau miracle dans le vallon des Ecouges. 🙂
J’attendais alors patiemment le bon moment pour me mettre en route, que le printemps soit bien installé et que la neige ait totalement disparu, avant de me lancer sur les traces du Prince perdu…

Continuer la lecture
Share Button

Le Saule des Têtards, La Côte-St-André, Isère

Réédition de l’article suite au piratage.

Voici un saule tout à fait à l’image de notre blog… collaboratif ! Depuis plusieurs mois, je recherchais désespérément un saule gigantesque pouvant venir concurrencer le magnifique exemplaire de la Meuse présenté par Yannick. Mais mes recherches n’aboutissaient à rien d’exceptionnel… Le temps passait et il devenait urgent de sauver l’honneur du Castor masqué. Le titre du plus gros saule ne peut pas échapper à un castor !!! C’est impossible, c’est contre nature !

Alors c’est en parcourant la carte de France des arbres remarquables réalisée par Tristan (notre reporter des bords du Léman) que je repérais un saule potentiellement fantastique dans mon département. Un arbre connu de longue date et qui avait déjà fait l’objet d’un court article sur le Blog Lieux Sacrés en 2007. Mais sa position sur la carte semblait approximative et tout un lotissement avait envahi son environnement. M’étant rendu sur place, j’avais trop rapidement abandonné sa recherche pensant qu’il avait été arraché par la lame du bulldozer…

Finalement un an plus tard, Yannick relance le sujet en me présentant une photo récente de Street View. Il est bel et bien vivant, il a échappé aux bulldozers ! Je repérais cette fois-ci précisément sa position qui était en fait à seulement quelques dizaines de mètres de celle de la carte de Tristan… Comment ai-je pu douter lors de ma première visite de la précision de sa carte ? Je m’en veux… Il ne me restait plus qu’à bondir dans ma castor-mobile pour aller vérifier ses mesures. Après tous ces rebondissements, il faut bien reconnaitre que ce saule gigantesque est une magnifique découverte collective. Alors pour faire honneur à notre petit groupe de passionnés, je l’ai nommé : « Le Saule des Têtards ».
saule-tetards1 Continuer la lecture

Share Button

Le saule blanc du pont, Saivres (Deux-Sèvres)

Saule blanc-Saivres-04YMAprès plusieurs mois sans avoir écrit un article dans la rubrique « Arbres Vénérables », pas facile de s’y remettre. Le plus dur c’est de choisir un arbre. Pour ne pas perdre trop de temps, je me suis rabattu sur ma dernière trouvaille. Continuer la lecture

Share Button

Le saule magistral de Pontorson, Manche

Après la découverte des saules meusiens et de leur champion de Damvillers (ici), je pensais que mon prochain Salix méritant de figurer sur le blog serait de l’Est. Finalement, c’est bien plus à l’Ouest, aux portes de la Bretagne à Pontorson dans la Manche que j’ai mis la main sur un sérieux challenger!

Saule de Pontorson, Manche Yannick Morhan (6)

Continuer la lecture

Share Button

Saule de Bouy, Chassy, Cher

Quand on se promène, on trouve des gros arbres là où on ne s’y attend pas !
Alors sortez de chez vous par ces belles journées de printemps !

Saule de Bouy, Gilles 01

Ce saule est camouflé dans un bocage reculé derrière le village de Dejointes mais il vaut le détour.

Continuer la lecture

Share Button