« Arborescence », Olivier Muhlhoff

Olivier Muhlhof nous présente sa démarche et son travail autour de l’arbre avec cette série nommée « Arborescence ». En outre, il expose en ce moment dans le cadre « arbre dans la ville » au château de Châteaugay (Puy-de-Dôme)  jusqu’au vendredi 29 juillet. (Tous les jours de 14h30 à 18h00)

02 en 800pix avec copyright b-2

Ces photos sont des représentations de nos souvenirs

Vous voyagez en train et pour passer le temps, vous regardez les arbres par la fenêtre. Ils défilent. Vous les voyez juste quelques secondes, puis ils disparaissent. Tout à coup, un arbre remarquable passe devant vos yeux. Que reste-il dans votre mémoire de ce passage ? Qu’avez-vous mémorisé ? Pour bien s’en souvenir, le temps était trop court pour le regarder attentivement, voir ses détails et décrypter son environnement. Mais notre cerveau a cette faculté extraordinaire, et instantanée, de reconstruire une image de cet arbre dans cette brève parenthèse de temps et d’espace. Cette image immatérielle est complètement différente de celle d’une photo classique prise à un instant donné. C’est cette perception, ce résultat immatériel que j’essaye de cerner et de matérialiser sous forme de photo, bien réelle.

Lire la suite

Share Button

Yarn Bombing, Clermont-Ferrand 2014

Réédition après piratage

Petit retour en 2014 avec Elisabeth, qui nous présente de coquets platanes!

Le Kfé tricot de Clermont-Ferrand s’est investi dans la préparation du Festival International des Textiles Extraordinaires (dit FITE) en tricotant des « vêtements » dans les tons de rose pour tous les arbres de la rue Ballainvilliers qui conduit au Musée Bargoin, organisateur de cette manifestation.

10 Musée Bargoin (2)11 Nom de l'expo et auteurs

Cette pratique de recouvrir des arbres, du mobilier urbain (bancs, escaliers, ponts, sculptures, poteaux de signalisation,….) d’ouvrages à base de fil porte un nom : le yarn bombing ! NON ! Il n’y a aucun attentat en vue !

Derrière ce nom se cache une armée de personnes pacifiques, joyeuses, tricotant ensemble dans la bonne humeur pendant toute une année pour enchanter notre quotidien avec humour.

Share Button

Portraits arboricoles d’Antonio Mora.

Antonio-Mora-photography-12
L’artiste espagnol Antonio Mora, avec son projet Dream Portrait, propose un travail de superposition de photos numériques remarquable. Lire la suite

Share Button

Sculptures arboricoles façon Totems

Depuis quelques années, d’étranges sculptures sur arbres surgissent dans nos parcs et jardins.
Des sculptures ressemblant aux Totems nord-américains bien souvent réalisées sur des arbres morts ou des grosses souches. Une idée originale et artistique de transformer cette matière en œuvre d’art.
Je suis fasciné par le talent de ces artistes qui arrivent à lui redonner vie et à jouer avec la matière pour nous faire apparaître des profils différents sur chaque face.
C’est malheureusement un art éphémère, au bout de quelques années le Totem doit être abattu.
C’est d’ailleurs l’abattage récent de celui ci-dessous qui m’a donné l’idée de faire un article pour le blog.
Voici une petite galerie photos de mes Totems et autres sculptures arboricoles préférés.
Pour en savoir plus, allez faire un tour sur le site de l’un de ces sculpteurs d’arbres sur pied, Jacques Pissenem. Ou encore cet artiste chinois qui a sculpté un arbre pendant 4 ans !

vizile91

Lire la suite

Share Button

Maurice Denis et l’if de la chapelle de St Gonery, Plougrescant, Côtes d’Armor

Maurice DENIS (1870-1943), théoricien du mouvent post-impressioniste Nabi, s’est attaché, tout au long de sa vie, à représenter  de nombreuses scènes intimes et familiales, des thèmes religieux et des paysages d’Italie et de Bretagne. Sur plusieurs de ses peintures, l’arbre vient renforcer la poétique symboliste. Parmi celles-ci, l’artiste a représenté, en 1922, l’if de la chapelle de St Gonery à Plougrescant.

Vierge de Saint Gonery (1922), huile sur toile de Maurice Denis. Source : catalogue raisonné de l'oeuvre de M. Denis

Vierge de Saint Gonery (1922), huile sur toile de Maurice Denis. Source : catalogue raisonné de l’œuvre de M. Denis

Lire la suite

Share Button

An div dervenn gozh, les deux vieux chênes d’Anjela Duval, Le Vieux-Marché, Côtes d’armor

Peu d’auteurs bretons possèdent la renommée d’Anjela Duval. Cette paysanne a exprimé son rapport à la terre, au breton et à la spiritualité à travers de nombreux poèmes traduits en plusieurs langues : français, anglais, gallois, occitan…

La poétesse trégorroise trouvait une grande partie de son inspiration dans son lieu de vie à Traou an Dour à Vieux Marché. S’émerveillant devant la beauté de deux chênes menant à sa ferme, elle composa un poème en leur honneur : An div dervenn Gozh (Les deux vieux chênes).

Aujourd’hui, des deux arbres, il n’en reste plus qu’un seul de 5,2 m de circonférence. DSC_0008

Lire la suite

Share Button

Quand une feuille de peuplier renaît de ses cendres. Yvon Le Douget

Yvon un fidèle du Krapo (voir ses contributions ici), nous présente son remarquable travail.

C’est à la lecture du très intéressant article sur les œuvres de dentelle sur feuille d’arbre de l’artiste espagnol Lorenzo M. Durán que l’idée m’est venu de vous proposer ce sujet. Ici aussi la feuille d’arbre est prétexte et support à une recherche artistique mais dans un domaine autre, celui de la céramique et des glaçures de haute température sur grès (1280° à 1300° C).

Dans ce domaine, le modèle et la référence reste la Chine ancienne, plus précisément la Dynastie des Song (960-1279). De tous les types de décors créés par les potiers chinois de cette époque, un des plus remarquables et des plus intrigants est celui que l’on trouve sur certains bols noirs de Jizhou dans la province du Jiangxi.

Feuille Jizhou, Beurdeley Lire la suite

Share Button